CLIN D'OEIL NATURE

Tarier pâtre

Tarier pâtre

Quel mignonne petite boule de plume ! Le tarier pâtre est un bel oiseau coloré, arborant les mêmes teintes que le rouge-queue noir. Attention par ailleurs à ne pas les confondre ! Le rouge-queue, d’où son appellation, a la queue teintée de rouge, le tarier pâtre présente du roux, pour sa part, sur la poitrine. En contre-jour, ça peut-être très trompeur !

Revenons au tarier pâtre, cet oiseau est omniprésent et c’est tant mieux pour la biodiversité ! Un grand insectivore également chasseur de lézards, moustiques, araignées, vers de terre etc.

Vous pourrez l’observer sur les littoraux, en milieu alpin (« jusqu’à près de 2 000 m dans les Alpes » selon oiseaux.net), dans les champs cultivés ou en friches, les tourbières… Le moyen le plus facile de le repérer est de savoir qu’il est généralement posé sur un perchoir ! Un poteau, un piquet, une butte ou encore un tas de pierres feront l’affaire.

C’est une espèce dite migratrice partielle. En effet, le couple ayant choisi demeure pour l’année restera. D’autres se sépareront à la recherche d’un climat plus doux, pour mieux se retrouver l’année suivante… Les continents au-dessus de l’équateur lui sourient : il est présent en Europe, Afrique du Nord, Amérique du Nord et Asie.


Voici la distinction entre un tarier pâtre mâle et une femelle :


Question : est-ce un tarier pâtre ou un rouge-queue noir ? La réponse au prochain épisode!

A très bientôt sur Plume de nature.

4
close

Abonnez-vous !

Inscrivez-vous à la newsletter :

By Plume de nature

La nature est une source d'émerveillement insatiable. Passionnée par le monde du vivant depuis toute petite, je partage ici, avec vous, mes plus belles découvertes et aventures. Afin de vous aider à reconnaître facilement les oiseaux et les plantes, j'organise des sorties nature en Région Centre-Val de Loire et occasionnellement sur Perpignan et ses alentours. Bonne visite sur le blog et à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.