CLIN D'OEIL NATURE

Echasse blanche

Echasse blanche

Cet élégant petit échassier est un oiseau migrateur. Il peut s’apercevoir majoritairement en bord de littoral. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que l’INPN (Inventaire National du Patrimoine Naturel) mentionne, parmi les habitats des échasses blanches : les dunes salées à Salicornes. Petit instant culture : la Salicorne est une plante halophile, donc maritime, qui se développe en bord de mer, d’estuaire et de marais salants. Elle est comestible, au goût intensément salé, mais désormais interdite à la cueillette car protégée et menacée. Revenons à l’échasse blanche : lors de son retour de migration, elle peut donc opter pour s’installer près des bords de mer mais aussi de zones humides comme les prairies inondées, les rizières ou les étangs. Elle a besoin d’un endroit propice pour son milieu de vie durant les quelques mois passés en France (de mars-avril jusqu’à octobre). Les cahiers d’habitat sur l’échasse blanche évoquent le fait que :

La présence d’îlots (végétalisés ou non) et d’une végétation basse plus ou moins clairsemée (jonc, scirpe, salicorne) dans les vasières seront les éléments clefs pour l’installation des échasses.

Source : Cahiers d’Habitat « Oiseaux » – MEEDDAT- MNHN – Fiche projet, Echasse blanche, Himantopus himantopus

Elle trouvera dans ces différents milieux de quoi se nourrir : araignées, vers, insectes aquatiques, têtards, mollusques et crustacés d’eau douce ou d’eau salée… Elle aimerait même se délecter de larves de mouches selon oiseaux.net !

De couleurs noires et blanches, l’échasse arbore des pattes roses que l’on peut distinguer facilement de loin. Grâce à son allure, sa taille moyenne et son triptyque de couleurs, elle se distingue facilement des autres échassiers comme les chevaliers ou encore les aigrettes.

La période mars-avril est dédié exclusivement aux parades nuptiales ou dragues et accouplements, puis vient la construction du nid et la nidification. Comme chez tous les autres migrateurs, cette espèce a un temps chronométré pour toutes ces étapes, étant donné qu’elle reste en France entre 6 à 8 mois. Le saviez-vous ? Certaines espèces n’ont à peine que 3 mois pour suivre toutes ces étapes, comme par exemple la Pie-grièche écorcheur qui fera l’objet du rendez-vous de la semaine prochaine !

Suivez-moi sur les réseaux en cliquant ici :

Facebook & Instagram

Sources inspirantes & Citations :

  • Mes propres observations de l’Echasse blanche.
  • Cahiers d’Habitat « Oiseaux » – MEEDDAT- MNHN – Fiche projet.
  • MNHN & OFB [Ed]. 2003-2022. Fiche de Himantopus himantopus (Linnaeus, 1758). Inventaire national du patrimoine naturel (INPN). Site web : https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/3112 – Le 3 juillet 2022
  • MNHN & OFB [Ed]. 2003-2022. Fiche de Salicornia europaea L., 1753. Inventaire national du patrimoine naturel (INPN). Site web : https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/119881 – Le 3 juillet 2022
  • oiseaux.net : Fiche sur l’Echasse blanche, habitat/alimentation – Didier Collin. Créée en 2001 et mise à jour en 2010.
3
close

Abonnez-vous !

Inscrivez-vous à la newsletter :

By Plume de nature

Passionnée par la nature depuis toute petite, je partage avec vous, sur ce blog, mes plus belles découvertes ornithologiques. Afin de vous aider à reconnaître facilement les oiseaux, j'organise aussi des sorties et stages dans l'Orléanais !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code