CLIN D'OEIL NATURE

Pic épeiche

Pic épeiche

Le pic épeiche, ce fameux oiseau des bois qui tape avec son bec sur l’écorce des arbres. On peut l’entendre sur plusieurs mètres :

Son coin favori demeure le milieu boisé, forestier. Il a une préférence pour les forêts de conifères, notamment celles de pin et de sapin. Sa nourriture favorite ? Les pommes de pin !

Pic épeiche en train de décortiquer une pomme de pin qui reste plantée dans son bec et qu’il arrive à décrocher tant bien que mal. La pomme de pin tombe au pied de l’arbre…
Pomme de pin décortiquée par le Pic épeiche.

Son alimentation est donc riche de pommes de pin, mais pas seulement : des insectes et même parfois des œufs d’oiseaux et oisillons…. En effet, durant l’été, il va s’attaquer aux fourmilières en capturant les larves, insectes et chenilles. Il apprécie aussi les larves xylophages de capricorne et autres petits coléoptères…. Le pic épeiche les triture sur le bois où il laisse très souvent des traces. De même, il va s’attaquer à des nids de passereaux, telles que les mésanges. Durant la période hivernale, il reste insectivore mais devient aussi granivore ! Ainsi, vous aurez sûrement l’opportunité de l’observer sur vos mangeoires. Il aime tout : les faînes, les graines de charme, les noix et les noisettes, les graines de tournesol etc.

Il a une façon bien à lui de procéder pour ouvrir les graines dures comme les noisettes. Il coince la noisette dans une fente d’écorce et tape du bec dessus jusqu’à ce qu’elle éclate.

Source : oiseaux.net

Le Printemps est la saison la plus remarquable pour entendre son tambourinage incessant.

Le saviez-vous ?

Le pic épeiche peut tambouriner jusqu’à 600 fois par jour ! Il a besoin des arbres au quotidien et ce tout au long de sa vie. L’arbre lui sert de nourriture et de lieu de vie. C’est à travers ses tambourinements incessants qu’il drague la femelle. Femelle, qui, par ailleurs, ne bénéficie pas de la belle calotte rouge qu’à le mâle. Sa calotte à elle est sertie de noir, avec une infime partie rouge.

C’est un oiseau très solitaire, et très farouche ! Vous aurez plus de chance de l’entendre que de l’apercevoir… Le pic épeiche est donc un grand individualiste, qui se doit de faire une excellente parade dès sa 2ème année pour l’accouplement avec la femelle ! C’est toute une cérémonie :

Des poursuites en sous-bois avec des battements d’ailes sonores, de nombreuses vocalisations, une gestuelle particulière (hérissement des plumes de la calotte traduisant l’excitation, déploiement des ailes et de la queue pour exhiber les taches blanches, jeu de cache cache autour des troncs et branches…)

Source : oiseaux.net

Son cri :

A très vite pour de nouvelles aventures ornithologiques !

Plume de nature.

2
close

Abonnez-vous !

Inscrivez-vous à la newsletter :

By Plume de nature

La nature est une source d'émerveillement insatiable. Passionnée par le monde du vivant depuis toute petite, je partage ici, avec vous, mes plus belles découvertes et aventures. Afin de vous aider à reconnaître facilement les oiseaux et les plantes, j'organise des sorties nature en Région Centre-Val de Loire et occasionnellement sur Perpignan et ses alentours. Bonne visite sur le blog et à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.