CLIN D'OEIL NATURE

Héron garde-bœufs

Héron garde-bœufs

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour un joli échassier : le héron garde-bœufs. Il aime, tout comme le héron cendré ou l’aigrette garzette, les milieux humides. Toutefois, le héron garde-bœufs apprécie aussi les champs et prairies cultivées, pour se nourrir. Eh oui, il porte bien son nom ! On le retrouve très souvent près d’un bœuf ou d’un cheval : c’est lui qui va grignoter les insectes dérangeant le mammifère….

De même, il adore les passages de tracteurs en plein champ. Pas très farouche, il va se placer derrière, avec tout le reste de son groupe, pour récupérer les insectes en train de se faire charcuter ou essayant d’éviter les grandes roues du tracteur… Malheureusement, ils n’échapperont pas au grand échassier ! Insectivore, il adore aussi les invertébrés : miam, miam, les grenouilles !

Attention à ne pas le confondre avec l’élégante aigrette garzette, il est beaucoup plus trapu. Plus facile à distinguer lors de son plumage nuptial (c’est-à-dire printemps-été), car il arborera des couleurs jaunes aux tons rosacés. C’est très joli à voir, je vous conseille d’aller l’observer à cette période-là !

C’est un migrateur partiel (Afrique, Kenya), voire sédentaire s’il affectionne le milieu, notamment dans la péninsule ibérique et le Sud de la France. Bref, c’est un oiseau du sud !

Voici mes sources :

*L’indispensable guide des oiseaux – J. Morin, G. Guillot, J. Norwood, p.122-123

*Oiseaux.net : héron garde-bœufs

*Ceci n’est pas un héron blanc, La salamandre, S. Poiret

A très bientôt sur Plume de nature.

4
close

Abonnez-vous !

Inscrivez-vous à la newsletter :

By Plume de nature

Passionnée par la nature depuis toute petite, je partage avec vous, sur ce blog, mes plus belles découvertes ornithologiques. Afin de vous aider à reconnaître facilement les oiseaux, j'organise aussi des sorties et stages dans l'Orléanais !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code